Rêve de vie

        2
Il y a deux ans, j’ai rencontré un monsieur qui avait mis une petite annonce dans un journal, il cherchait quelqu’un pour faire un tour du monde sur son voilier. Il avait acheté la coque nue en polyester et avait fait l’agencement lui-même. C’est un brave homme, l’air débonnaire, la casquette sur la tête, enfin un rêveur ! Il se prépare depuis longtemps à son voyage, mais le fera-t-il vraiment ? J’en doute un peu… ? Il y a sa femme qui le décourage. Oui, c’est vrai, il, y a toujours des obstacles pour vous décourager. Nous avons fait connaissance au port de Deauville où nous avions rendez-vous. On a levé l’ancre pour le Week-end, faute de vent, nous n’avons pas été plus loin que la rade de Caen. Moi qui n’ai jamais le mal de mer, je dois dire que le plat de rognon a eu du mal à passé… C’est peu être dues au carré trop petit ? Pendant la croisière, nous avons parlé tout le temps de voyage lointain, il fallait voir son visage s’illuminait quand il s’imaginait des mouillages idylliques, il vivait son rêve, il été heureux. Il a bien fallu rentrer. Nous avons discuté de tout cela, mais moi, je n’étais pas prêt à partir au bout du monde avec lui et son bateau, je ne me sentais pas en sécurité. J’ai bien vu qu’il était déçu que je ne parte pas avec lui. Il faut vous dire qu’il ne manquait pas d’arguments pour me convaincre << Laisse ta copine, tu en trouveras bien une aux escales ! >> c’est bien connu, une fille dans chaque port ! Je lui répondis que je ne pouvais pas la laissée seul car je risquais de ne plus la retrouver en rentrant. Je suis parti en me retournant une dernière fois pour voir ce joli voilier qui ma fait rêver lui aussi, le cœur triste. Après ces démarches infructueuses, je me suis dit que comme j’avais un projet, pourquoi ne pas demander à être sponsorisé auprès de personnes auxquelles je pensais et qui pouvaient être intéressées, résultat : réponses retardées, courriers perdus… De quoi vous décourager…

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
Rêve de vie, 9.6 out of 10 based on 9 ratings

Articles récents

Le voyage de Trice : Le Pays des Olonnes

Le pays d’Olonne

 Des paysages littoraux où plages, rochers, falaises, forêts de chênes verts et pins maritimes, Marais salants, côtoient d’anciennes îles calcaires et de grands champs ouverts parsemés de gros bourgs agricoles…

Entre bocage et océan, les cultures se sont adaptées à ces terroirs parsemés de sables dunaires, de marnes calcaires et de nombreux cours d’eau qui évoquent véritablement une Vendée miniature…

La gare des Sables d’Olonne

La gare des Sables-d’Olonne est une gare ferroviaire située sur la ligne des Sables-d’Olonne à Tours. Elle est mise en service en 1866 par la Compagnie des chemins de fer de la Vendée. Établie à 4 mètres d’altitude

La création d’une ligne de chemin de fer reliant Napoléon-Vendée (la Roche-sur-Yon) aux Sables-d’Olonne fait l’objet d’une enquête publique en 1861, et la ligne est concédée le 28 février 1863 à des hommes d’affaires, le comte de Monthiers, Thomas Savin, de Puyberneau, Pope Hennessy, Benjamin Oliveira, Bonnin, Paul Margetson, James Morrish, E.-P. de Colquhoun, Richard Kyrke-Penson, et le marquis de Ripert de Monclar.

Thomas Savin.jpg

Henry Lévesque de Puyberneau

Ceux-ci formeront la Compagnie des chemins de fer de la Vendée pour la construire et l’exploiter. Faute de moyens financiers suffisants (la compagnie étant déclarée en faillite en 1877 et rachetée par l’État en 1878), cette première gare, faite de planches, tombera rapidement en ruine et les travaux de construction de la nouvelle gare, correspondant au bâtiment actuel, menés par les chemins de fer de l’État dureront de 1880 et 1883.

 Dans les années 1900, le trajet vers Paris prend alors 9 heures par le rail.

 

 

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
Rêve de vie, 9.6 out of 10 based on 9 ratings
  1. Lettre à ma « Petite Fille » Laisser une réponse
  2. Création Laisser une réponse
  3. Lyon (suite) Laisser une réponse
  4. Le voyage de Trice : le Lyonnais Laisser une réponse
  5. Église catholique, le compte à rebours à commencé, ta fin est annoncée… Laisser une réponse
  6. Tu es où ? Laisser une réponse
  7. Le voyage de Trice : l’île-de-France 2 Réponses
  8. Je souhaite à toutes et à tous une bonne disparition de votre culture, de vos traditions, de votre religion catholique, de vos racines ! Une réponse
  9. Le voyage de Trice : Le Lyonnais Laisser une réponse