Les voiles de la liberté (21)

 

Chers Amis, nous voici arrivés à la fin de notre voyage de l’Armada 2013.

Je vous remercie de m’avoir permis de vous avoir fait rêver durant toutes cette série de photos, et je vous remercie également de tous vos commentaires qui m’ont fait énormément fait plaisir.

Avant de terminer cette série, je voulais rendre un hommage à notre Marine nationale avec une dernière photo. Merci aussi à mon ami Pascal T qui a fait en sorte que ces photos soient resplendissantes !

Mais nous n’allons pas nous quitter définitivement, car dès la semaine prochaine, nous allons reprendre le voyage avec Rêve de vie, car beaucoup aussi attendent avec impatience de reprendre le voyage.

C’est un bâtiment d’essais et de mesures, il est classé comme navire collecteur de renseignements. Ce bâtiment est le seul de ce type dans la Marine militaire française et l’un des rares dans le monde.

Il tient son nom d’un mathématicien français, sa mission principale consiste à se placer au large en mer pour observer avec ses capteurs les essais en vol des missiles, son système de mesures, articulé autour de radars de poursuite spécifiques de très hautes performances.

Pour précision, il est capable si la terre était plate de voir par exemple de Rouen une pièce d’un euro  en détail situé sur la flèche de la cathédrale de Strasbourg ! Avis aux plaisanciers avant de faire pipi par-dessus bord assurez-vous que ce navire ne croise pas au large !!

Ce bâtiment n’est pas un navire de guerre d’où sa couleur, mais il possède à son bord : 

                       2  mitrailleuses de 12,7 mm d’auto-défense.

                2 canons de 20 mm au cas où … !

LE MONGE

Pavillon de la marine française France

Bâtiment d’essais et de mesures

Longueur : 225,30 m

Maître-bau : 24,84 m

Tirant d’eau : 7,70 m

Tirant d’air : 49 m

Tonnage : 17 760 t

Équipage : 120

Les voiles de la liberté – Copyright © Little Trice

 

 

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Les voiles de la liberté (20)

C’est un trois-mâts goélette polonais construit en 1980 au chantier naval de Gdansk.

Il porte sur ses mâts d’artimon et grand mât des voiles auriques.

Il est le symbole de la constitution de la flotte maritime polonaise.

Sur ses voiles, il porte le symbole de L’Iron Shackle Fraternity

POGORIA

Drapeau de la Pologne Pologne

Trois-mâts goélette

Équipage : 9 marins

Longueur : 47 m

maître-bau : 8 m

Tirant d’eau : 3,96 m

Tonnage : 342 t

Les voiles de la liberté – Copyright © Little Trice

 

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Les voiles de la liberté (19)

Il  a été construit en 1964

Il fut d’abord employé au transport de marchandises dans la Mer du Nord et en Mer Baltique.

Il a été racheté en 1996, et reconditionné en navire de croisière.

Cette luxueuse goélette peut transporter 90 passagers pour une journée de mer, et 32 passagers pour les croisières.

Elle dispose de 11 cabines.

Le principal salon peut recevoir 50 personnes

TOLKIEN

Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas

Goélette à hunier

Équipage : 7 marins

Longueur : 36 m

Maître-bau : 7,80 m

Tirant d’eau : 3,20 m

Tonnage : 139 t

Les voiles de la liberté – Copyright © Little Trice

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Les voiles de la liberté (18)

Lire la suite

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Les voiles de la liberté (17)

Construit aux Pays-Bas, il a été remis à la marine national brésilienne en 2000.

Ses missions sont de représenter le brésil lors des événements nationaux et internationaux.

Ouvrir le monde maritime à la société civile, préservé les traditions navales, et entrainer le personnel de la marine national Brésilienne

CISNE BRANCO

Drapeau du Brésil Brésil

Clipper trois-mâts carré

Équipage : 22 marins

Longueur : 76 m

Maître-bau : 10,50 m

Tirant d’eau : 4,80 m

Tonnage : 1038 t

Fichier:Cisne branco2.JPG

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Les voiles de la liberté (16)

Ce bâtiment a été construit en 1937 au chantier de Blohm et Voss de Hambourg en Allemagne, et servi de navire-école à la Kriegsmarine.

Endommagé par une mine en mer Baltique pendant la Seconde Guerre Mondiale, il est récupéré par les Américains en 1945 et vendu au Brésil.

Revendu au Portugal en 1961, il porte le nom d’un promontoire situé sur la côte sud-ouest du Portugal.

SAGRES II

Portail du Portugal  Portugal

Trois-mât barque

Équipage : 163 marins

longueur : 81,28 m

Maître-bau : 12,02 m

Tirant d’eau : 5,30 m

Tonnage : 1 893 t

Les voiles de la liberté – Copyright © Little Trice

File:Portuguese tallship NRP Sagres.png

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Les voiles de la liberté (15)

C’est un trois-mâts carré en acier construit en 1981 au chantier de Gdansk en pologne

C’est un navire-école de la marine polonaise utilisé pour former des cadets.

Il navigue le plus souvent sur les côtes ouest de l’Europe

DAR MLODZIEZY

Drapeau de la Pologne Pologne

Trois-mâts carré

Équipage : 23 marins

Longueur : 108,80 m

Maître-bau : 14 m

Tirant d’eau : 6,50 m

Tonnage : 2 385 t

Les voiles de la liberté – Copyright © Little Trice

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Les voiles de la liberté (14)

Image

C’est un clipper trois-mâts, à coque métallique construit en 1997, il est le plus jeune de la flotte dans cette catégorie.

C’est un clipper moderne conçu dans la tradition des clippers rapides des années 1850.

Né de l’association de la ville d’Amsterdam et du groupe Randstad, ce clipper a été construit par des chômeurs en réorientation et des jeunes ayant terminé leurs études secondaires.

Ce projet à permis de renouer avec son passé de port commercial et de construction naval

STAD AMSTERDAM

Drapeau des Pays-Bas Pays-bas

Équipage : 32 marins

Longueur : 62,50 m

Maître-beau : 10,50 m

Tirant d’eau 4,80 m

Tonnage : 1038 t

Les voiles de la liberté – Copyright © Little Trice

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Les voiles de la liberté (13)

Portant le diminutif de Marie-Thérèse Le Borgne, fille de l’armateur et marraine du bateau.

Il fut lancé en 1923 à Fécamp.

Il possède 13 voiles et 3 mâts d’une tonne, surmontés d’un mât de flèche de 11 m.

Il a pratiqué la pêche à la morue sur les bancs de Terre-Neuve de 1924 à 1929.

En 1930, il est racheté par un armateur Danois ou il gagne le Danemark pour y être modifié.

En 1935, il pratique la pêche entre l’Islande et le Groenland.

Il pratique ensuite le cabotage entre les îles Féroé et le Danemark.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il retourne à la grande pêche pour ravitailler la Grande-Bretagne.

Revendu en 1954, il pratique la pêche au hareng puis à la crevette, puis désarmé en 1969.

En 1978, une équipe de Suédois le rachète et le remet en état alors qu’il était promis à la destruction.

En 1987, il est affecté à la croisière.

En 1999, il est de nouveau à vendre.

En 2003, il est racheté et bat pavillon français et participe à la célèbre émission de Jean-Pierre Pernoud sur France 3

MARITE

Équipage : 7 marins

Longueur: 47 m

Maître-bau : 8 m

Tirant d’eau : 4,20 m

Tonnage : 170 t

Les voiles de la liberté – Copyright © Little Trice

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Les voiles de la liberté (12)

Il porte le nom du dernier empereur Aztèque ;

Son nom veut dire : « l’aigle qui descend sur sa proie. « 

C’est un trois-mâts barque construit en 1982, il est utilisé comme navire-école.

Il illustre l’esprit de combativité et d’indépendance par référence à l’empereur, ce dernier figure sur la proue du bateau.

Fichier: Cuauhtemoc 003.jpg

Il est très attendu lors de la descente en Seine, avec ses marins perchés sur les vergues, ce qui fait de lui sa particularité

CUAUHTEMOC

Drapeau du Mexique Mexique

Équipage : 109 marins

Longueur : 67,20 m

Maître-bau : 12 m

Tirant d’eau : 5,40 m

Tonnage : 1 800 t

Les voiles de la liberté – Copyright © Little Trice

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...