La dernière livraison de Louis XIV

Une histoire magnifique comme il n’en arrive qu’en France.

Pendant la construction de Versailles, en plein Grand Siècle, le marbre fut beaucoup utilisé. L’”incarnat” de Caunes-Minervois est ce marbre rouge qui donne sa splendeur au Grand Trianon de Versailles.

À Caunes, dans l’Aude, la carrière locale avait reçu commande d’un bloc de trois tonnes de marbre rouge, qui devait être utilisé pour la construction d’une chapelle.

 “Il avait été commandé pour un ensemble de 12 colonnes qui devaient faire partie d’une chapelle, un projet qui a finalement été abandonné.” 

Le bloc de marbre a été retrouvé dans un bosquet par les exploitants actuels de la carrière. Et ils ont décidé… D’honorer la commande !

Mais, avec ses 349 ans de retard, il n’est pas utile de se presser. Alors la commande sera livrée comme prévu, c’est-à-dire, à l’ancienne…

“Le bloc sera transporté jusqu’au Canal du Midi par un char en bois traîné par des chevaux, puis par un radeau qui passera par plusieurs villes dont Carcassonne, Castelnaudary, Toulouse et Bordeaux où il sera transporté jusqu’à Rouen. Là, il descendra la Seine jusqu’à Paris puis Versailles.

« Le trajet devrait nous prendre 4 à 5 saisons », a prévenu le gérant de la carrière. C’est justement ce délai qui avait refroidi les ardeurs versaillaises. 

Mais maintenant… Autant donner du temps au temps…

Une belle et noble histoire française.

Décès de Monseigneur le Comte de Paris

Citation

Résultat de recherche d'images pour "photos comte de paris"

 

Un homme digne, fort de ses convictions, il avait les yeux d’un Roi. J’ai eu la chance de le côtoyer plusieurs fois, et j’en garde un merveilleux souvenir.

Ce samedi à eu lieu les funérailles du chef de la Maison royale de France, Monseigneur le Prince Henri d’Orléans, comte de Paris, en la chapelle royale de Dreux, nécropole de la Famille d’Orléans.

Parmi les 900 personnes venues saluer la mémoire du prince et présenter leurs condoléances à la Famille royale de France, on a pu noter la présence du :

Illustration.

Prince Albert II de Monaco

la reine Sofia d’Espagne

Description de cette image, également commentée ci-après

le Prince Hassan du Maroc

Description de cette image, également commentée ci-après

 le grand duc Georges Romanov de Russie

Description de l'image Carlo di Borbone-Due Sicilie (cropped).jpg.

le prince Charles de Bourbon des deux-Sicile

Description de cette image, également commentée ci-après

le prince Charles Emmanuel de Bourbon-Parme

Description de cette image, également commentée ci-après

l’impératrice Farah Diba

Description de l'image Emanuele Filiberto di Savoia (2009).jpg.

 le prince Emmanuel-Philibert de Savoie

Description de cette image, également commentée ci-après

Georg von Habsburg 2017-03-21 (01).jpg

 

l’archiduc Karl et Georges de Habsbourg-Lorraine 

ou encore Stéphane Bern…

 

Bonjour les amis ! 

Beaucoup de problèmes avec mon site. 

Depuis plusieurs semaines, mon site était bloqué, le revoilà de nouveau en fonctionnement, mais mon ordi est retombé en panne !

 Je vais me résoudre à le changer définitivement !

La reprise !

Ha ! 

Quelle joie mes amis ! 

J’ai refait fonctionner mon ordi, et nous allons pouvoir repartir en voyage, c’est ce que j’aime le plus.

Sans oublier toutefois de vous informer sur les nouvelles cachées au public. 

Comme nous le savons tous maintenant les médias ne donnent jamais les vraies infos…

A bientôt !

Le S.S. de Toulon

Sans doute le commandant divisionnaire de police Didier Andrieux se serait-il bien passé de cette publicité. Depuis plusieurs jours, en effet, son portrait et son nom s’étalent dans de nombreux médias et sur les réseaux sociaux.

 

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça n’est pas à son avantage.

Dernier article en date, le papier publié le 9 janvier par Le Parisien sous la signature de Jean-Michel Décugis. Et le journaliste n’y va pas avec le dos de la cuillère.

 

Intitulé « Le lourd passé violent du policier de Toulon », l’ancien patron du GIPN de Marseille y est présenté comme un quasi-psychopathe qui aurait fait régner la terreur dans son unité jusqu’à provoquer son éclatement.

 

Pour accréditer cette thèse, le journaliste du Parisien ressort une affaire interne au service vieille de plus de dix ans. Selon les propos rapportés, l’adjoint au commandant Andrieux de l’époque ainsi qu’une poignée de fonctionnaires de police de son unité auraient fait remonter à la hiérarchie des témoignages sur le comportement « autoritaire » mais aussi parfois « dépressif » de leur chef de service.

 

Dans la réalité, certainement rien de plus que la rivalité de deux hommes qui, portée à son paroxysme, aura incité l’administration policière à muter les intéressés.

 

Procédure, somme toute, assez courante dans ces cas de figure. Mais il n’en fallait pas plus pour que, plusieurs années après, à l’occasion d’une action menée dans le cadre d’une manifestation des gilets jaunes, l’attitude de ce haut gradé de la police soit dénoncée comme étant celle d’un véritable bourreau.

 

En réalité, derrière cette affaire qui, en temps ordinaire n’aurait certainement pas retenu la plume d’un journaliste de renom, se dévoile la continuité d’un procès en violences illégitimes systématiques intenté depuis plusieurs semaines contre l’ensemble des forces de l’ordre.

 

Accusés des pires exactions, comparés à la Gestapo ou aux SS, mais surtout désignés comme les suppôts du pouvoir en place, policiers et gendarmes sont désormais voués aux gémonies.

 

Comme il est loin, le temps des acclamations au soir des attentats islamistes. Comme elle paraît loin, cette cote de popularité dont bénéficiaient, il y a peu encore, les forces de l’ordre auprès de deux Français sur trois.

Édifiant… Pour ceux qui ne seraient pas encore convaincus…

Le desordre dans l'Intérieur.

Gilets Jaunes / Peuple Français …Le desordre dans l'Intérieur.

Publiée par Vouloir Savoir – Oser Dire sur Vendredi 28 décembre 2018

Aux 53

Chers Abonnés,

 

Je vous remercie sincèrement de votre amitié, et de me suivre sur mon site. Mes vœux s’adressent à vous qui êtes maintenant plus de 50 personnes dont deux multimillionnaires qui me suivent sur rêversavie.

 

Merci !

 

Comme vous le savez, je suis de ceux qu’on appel Patriote car j’aime mon pays, ses coutumes, son terroir. Beaucoup de gents veulent la disparition pure et simple de la Nation, pour y mettre une culture invasive, mais les Français un jour retournerons dans les livres d’histoire, et regarderons ceux qui se sont levés, leurs actes de bravoure inscrit en lettre de sang  pour que nous soyons un peuple libre.

 

Nous commençons à nous en souvenir, et cela est bon signe. Je vous souhaite mes amis(es) une bonne et heureuse année 2019, la santé, qui sans elle rien n’est possible, la prospérité afin que chacun (unes) d’entre vous contribuer à faire un monde meilleur.

 

BONNE ET HEUREUSE ANNÉE

 

Une année pour aimer qui vous voyez dans le miroir.
Une année pour prendre du temps pour votre créativité.
Une année pour dire oui à l’aventure.

 

Une année pour manger plus de nourriture saine selon vos critères.

 

Une année pour envoyer des messages écrits de votre main.
Une année pour acheter moins, et bien choisir.
Une année pour offrir beaucoup de compliments.

 

Une année pour voyager.
Une année pour être plus « dans l’instant ».
Une année pour apprendre des autres.

 

Une année pour offrir de votre temps.
Une année pour accueillir la simplicité.
Voici venue votre année.
Et tout commence aujourd’hui.

Résultat de recherche d'images pour "image drole feu d'artifice"

La forfaiture est accomplie !

Citation

Un pacte mondial contre les nations

 

Prétendant que « les migrations sont facteurs de prospérité, d’innovation et de développement durable », les signataires s’engagent à « faire en sorte que les filières de migration régulière soient accessibles et plus souples », par exemple en « facilitant l’accès aux procédures de regroupement familial ». 

Toutes les recommandations de ce texte qu’on nous dit « non-contraignant » sont à l’avenant, et l’objectif final est clair : supprimer toute distinction entre immigration légale et immigration illégale afin de créer un droit universel à la migration.

Après de nombreuses alertes lancés ces derniers mois, par le groupe Europe des Nations et des Libertés,Tom Van Grieken, le jeune et dynamique président du Vlaams Belang, et Steve Bannon ont fait pression sur un gouvernement belge hésitant. 

Résultat, la coalition au pouvoir vient de voler en éclats devant l’entêtement du Premier ministre Charles Michel en faveur de ce texte.

Ce dernier était donc présent aujourd’hui à Marrakech, aux côtés de la chancelière allemande Angela Merkel, de l’Espagnol Pedro Sanchez et du Grec Alexis Tsipras, le grand ami de Mélenchon qui s’est déjà couché devant la Troïka.

Quant à Macron, « n’écoutant que son courage, qui ne lui disait rien », il n’a pas osé signer lui-même, mais il a envoyé son secrétaire d’État aux Affaires étrangères, l’ex-UMP Jean-Baptiste Lemoyne, pour commettre cette forfaiture.

Entre deux cocktails, le Secrétaire général des Nations unies qui n’est autre que le socialiste portugais Antonio Guterres, a présenté la migration comme « inévitable et nécessaire ».

Ce n’est pourtant pas l’avis d’un nombre croissant de nations qui ont d’ores et déjà annoncé qu’elles refuseront de ratifier ce texte lors de l’assemblée générale de l’ONU qui se tiendra le 19 décembre prochain à New-York.

Drôle de grenouille