Le voyage de Trice : Grand-Duché de Luxembourg

Description de cette image, également commentée ci-après

Drapeau

 

Image illustrative de l'article Armoiries du Luxembourg

 

Le Gutland

Le Gutland qui signifie « Bon Pays » en luxembourgeois est une région couvrant le centre et le sud du Grand-Duché de Luxembourg. Il couvre 68 % de la région. Le Gutland fut connu pour ses exploitations minières. Dans les années 1980, les dernières mines fermèrent leurs portes. 

Luxembourg

Sur un territoire habité par la peuplade celto-germanique des Trévires, envahi successivement par les Romains et les Francs ripuaires, le château fort de Luxembourg, noyau de la future ville de Luxembourg et du comté du même nom, est fondé en 963.

Le comte Henri est élu empereur en 1312. Son fils Jean épouse l’héritière du Royaume de Bohême. Les Luxembourg régneront sur l’Empire et la Bohême jusqu’en 1437. La dernière duchesse de Luxembourg, Élisabeth de Goerlitz, vend le duché au duc Philippe III de Bourgogne en 1441. 

Par après, le duché passe par mariage à la Maison de Habsbourg en 1482. L’empereur Charles Quint le donne en héritage, avec l’ensemble des Pays-Bas espagnols, la Franche-Comté et le vaste domaine colonial à son fils Philippe II d’Espagne.

Le duché est annexé par le roi de France Louis XIV en 1684, mais ensuite rendu aux Habsbourg, ses possesseurs légitimes, en 1697. Il est, à la suite de la guerre de succession d’Espagne transmis en 1714/1715 à la branche autrichienne des Habsbourg et forme désormais, avec les provinces belges, les Pays-Bas autrichiens. 

Après la défaite française de 1815, le traité de Vienne intègre huit des neuf départements réunis au Royaume des Pays-Bas sous le roi Guillaume Ier (1815-1830)En 1890, à la mort du roi grand-duc Guillaume III, qui n’avait pas d’héritier mâle alors que la loi luxembourgeoise ne permettait pas (encore) de femme sur le trône, le Grand-duché passe à la maison de Nassau-Weilburg : c’est la fin de l’union personnelle, le Luxembourg et les Pays-Bas ont désormais des souverains différents. 

Le premier souverain de Luxembourg issu de la famille Nassau-Weilbourg n’est autre que le vieux duc de Nassau Adolphe, ancien allié de l’Autriche et, donc, déchu de son trône nassovien en 1866 au profit de la Prusse. 

À sa mort, son fils Guillaume hérite du trône grand-ducal. Cependant, Guillaume IV et son épouse Marie-Anne de Bragance n’ayant pas de descendance mâle, mais six filles, la loi salique est abandonnée en 1907 au profit de la princesse Marie-Adélaïde, née en 1894, qui succède donc à Guillaume IV à la mort de ce dernier en 1912.

En mai 1940, les Allemands violents à nouveau la neutralité luxembourgeoise et occupent le Grand-Duché. La famille grand-ducale et le gouvernement ne prennent pas le risque de se retrouver otages des nazis et s’exilent à Londres, histoire de marquer leur désapprobation et d’ancrer le Luxembourg dans le camp de la liberté. 

À l’instar de l’Alsace-Moselle française, le régime nazi considère le Luxembourg comme un territoire allemand (les jeunes seront ainsi enrôlés de force dans la Wehrmacht)Le Luxembourg est une monarchie constitutionnelle. Le chef de l’État porte le titre de grand-duc.

La Gare

La gare de Luxembourg est le centre du réseau de chemin de fer intérieur du Luxembourg, servant de terminus pour toutes les lignes et aussi comme la gare internationale du pays. Elle fut construite de 1907 à 1913.

 

Copyright © Little Trice

Viaduc de l’Alzette

 

Copyright © Little Trice

Le Grund

Niché au fond d’un ravin, le faubourg du bas Grund permet de découvrir un tout autre aspect de la ville avec ses quartiers les plus populaire, et ses maisonnettes de toutes les couleurs.

 

Copyright © Little Trice

 

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Le voyage de Trice : La Basse-Normandie

 

50 - Blason - Manche.png

 

Blason de Granville

 

 

Image illustrative de l'article Cotentin

Le Cotentin est une péninsule. Correspondant globalement aux limites de l’ancien pays normand du même nom autrefois appelé Pagus Constantiensis. Élément du Massif armoricain, il s’étend entre l’estuaire de la Vire et l’embouchure de l’Ay et jusqu’à Granville.

 

LA CÔTE DE LA DÉROUTE

Se situe de La Hague à Avranches

 

GRANVILLE

 

C’est une station balnéaire et climatique de la baie du mont Saint-Michel. Ancien port morutier et le premier port coquillier de France. Elle est parfois surnommée la « Monaco du Nord » de par sa situation sur un promontoire rocheux, la présence d’un casino et de plusieurs grands hôtels de luxe.

Sur un terrain occupé par les Vikings, la ville fondée par un vassal de Guillaume le Conquérant au XI siècle, ancienne cité corsaire et forteresse de défense du Mont-Saint-Michel, devient dès le XIXe siècle une station balnéaire fréquentée par de nombreux artistes, équipée d’un golf et d’un hippodrome. 

Patrie de la famille d’industriels. La ville haute est installée sur une presqu’île bordée de falaises schisteuses, appelée pointe du Roc ou cap Lihou. Fermant au nord la baie du mont Saint-Michel et son estran à la pente très faible, elle bénéficie des plus fortes marées d’Europe, pouvant atteindre quatorze mètres par fort coefficient.

 Au large, l’archipel des îles Chausey est administré par la commune de Granville. C’est un des seuls quartiers insulaires de France. Il se compose de cinquante-deux îles de granite à marée haute et plus de trois cent soixante-cinq à marée basse pour près de cinq mille hectares.

 

ORIGINE DE LA CITE

 

En 1066, Guillaume le Conquérant, dans sa conquête de l’Angleterre, sollicita l’aide de la famille Grant. En gage de reconnaissance, il lui attribua les terres de la Roque de Lihou. Les Grant sont donc les premiers seigneurs de la ville après les Vikings

 

Copyright © Little Trice

Copyright © Little Trice

Copyright © Little Trice               Propriété de Christian Dior

 

 

 

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...