Les voiles de la liberté (21)

 

Chers Amis, nous voici arrivés à la fin de notre voyage de l’Armada 2013.

Je vous remercie de m’avoir permis de vous avoir fait rêver durant toutes cette série de photos, et je vous remercie également de tous vos commentaires qui m’ont fait énormément fait plaisir.

Avant de terminer cette série, je voulais rendre un hommage à notre Marine nationale avec une dernière photo. Merci aussi à mon ami Pascal T qui a fait en sorte que ces photos soient resplendissantes !

Mais nous n’allons pas nous quitter définitivement, car dès la semaine prochaine, nous allons reprendre le voyage avec Rêve de vie, car beaucoup aussi attendent avec impatience de reprendre le voyage.

C’est un bâtiment d’essais et de mesures, il est classé comme navire collecteur de renseignements. Ce bâtiment est le seul de ce type dans la Marine militaire française et l’un des rares dans le monde.

Il tient son nom d’un mathématicien français, sa mission principale consiste à se placer au large en mer pour observer avec ses capteurs les essais en vol des missiles, son système de mesures, articulé autour de radars de poursuite spécifiques de très hautes performances.

Pour précision, il est capable si la terre était plate de voir par exemple de Rouen une pièce d’un euro  en détail situé sur la flèche de la cathédrale de Strasbourg ! Avis aux plaisanciers avant de faire pipi par-dessus bord assurez-vous que ce navire ne croise pas au large !!

Ce bâtiment n’est pas un navire de guerre d’où sa couleur, mais il possède à son bord : 

                       2  mitrailleuses de 12,7 mm d’auto-défense.

                2 canons de 20 mm au cas où … !

LE MONGE

Pavillon de la marine française France

Bâtiment d’essais et de mesures

Longueur : 225,30 m

Maître-bau : 24,84 m

Tirant d’eau : 7,70 m

Tirant d’air : 49 m

Tonnage : 17 760 t

Équipage : 120

Les voiles de la liberté – Copyright © Little Trice

 

 

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Les voiles de la liberté (20)

C’est un trois-mâts goélette polonais construit en 1980 au chantier naval de Gdansk.

Il porte sur ses mâts d’artimon et grand mât des voiles auriques.

Il est le symbole de la constitution de la flotte maritime polonaise.

Sur ses voiles, il porte le symbole de L’Iron Shackle Fraternity

POGORIA

Drapeau de la Pologne Pologne

Trois-mâts goélette

Équipage : 9 marins

Longueur : 47 m

maître-bau : 8 m

Tirant d’eau : 3,96 m

Tonnage : 342 t

Les voiles de la liberté – Copyright © Little Trice

 

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Les voiles de la liberté (19)

Il  a été construit en 1964

Il fut d’abord employé au transport de marchandises dans la Mer du Nord et en Mer Baltique.

Il a été racheté en 1996, et reconditionné en navire de croisière.

Cette luxueuse goélette peut transporter 90 passagers pour une journée de mer, et 32 passagers pour les croisières.

Elle dispose de 11 cabines.

Le principal salon peut recevoir 50 personnes

TOLKIEN

Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas

Goélette à hunier

Équipage : 7 marins

Longueur : 36 m

Maître-bau : 7,80 m

Tirant d’eau : 3,20 m

Tonnage : 139 t

Les voiles de la liberté – Copyright © Little Trice

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...