Aux armes citoyens – APPEL A LA MOBILISATION GENERAL

Trop, c’est trop ! 

Mes amis, je n’ai pas par habitude sur mon site de faire de la « politique » mais quand on touche à la liberté et qu’on ne veut pas écouter le peuple alors là, je dis « aux barricades » déjà qu’on nous a floués sur le référendum de Lisbonne, alors que le peuple avait dit « NON » Monsieur le président de la République de cette époque lui n’en avait rien à foutre du peuple, puisqu’il a passé outre.

Nous pouvons d’ailleurs lui souhaité bonne retraite sur une île très lointaine et puisse t’il ne jamais en revenir pour nous faire ch…. Fermons là cette parenthèse et ouvrons un autre chapitre qui d’ailleurs à la même couleur de thème dans le fond et la forme !

Je vous laisse apprécier ce qui suit en votre âme et conscience, et ayez une « petite pensée » pour nos jeunes de l’an 40 qui n’ont pas eu peur de s’engager alors qu’ils n’avaient pour certains même pas dix-huit ans. Je vous pose cette question : aujourd’hui en 2014 si la France était en danger auriez-vous autant de crans que c’est héros ?

Elise Rivet.jpg

Mère Marie Elizabeth de l’Eucharistie, née à Draria en Algérie et morte le 30 mars 1945 au camp de Ravensbrück, était une religieuse catholique et une résistante française

Description de cette image, également commentée ci-après

Le 19 mars 1943, l’Abbé Bonpain est condamné à mort par le tribunal allemand siégeant à Lille. Voici la dernière lettre écrite par l’Abbé à ses parents, le jour de son exécution :

« Loos, le 30 mars 1943

Bien cher papa et maman,
Quand vous recevrez cette lettre, je serai auprès du bon Dieu ; dans cet au-delà pour lequel j’ai ici-bas tâché de tout sacrifier.

Je vous demande que vos larmes soient des larmes d’espérance et de confiance en Dieu ; je n’ai rien à regretter.

J’ai l’absolue certitude que c’est la Providence qui a tout permis, et, soyez-en certains, je suis profondément calme et tranquille.

(…)

Naturellement, je vous demande pardon de toute la peine que je vous cause, mais soyez-en sûrs, les souffrances et les épreuves immenses que Dieu vous a envoyées seront le gage certain d’immenses bénédictions de la part du Ciel sur vos enfants et petits enfants.

Je désire qu’on demande pardon pour moi à Mr le Doyen Danès du mal que j’ai pu dire de lui quand j’étais son vicaire et à tous ceux à qui j’ai pu faire de la peine, soit parmi mes confrères, soit parmi les si braves gens de Rosendaël.

J’offre ma vie pour l’Église, pour le diocèse, pour la France et tout spécialement pour la paroisse ND de Rosendaël (…).
Je demande instamment qu’aucune pensée de vengeance contre qui que ce soit s’élève, même pas dans vos cœurs.

L’homme se démène, mais c’est Dieu qui le mène.

Je vous le répète, je suis profondément tranquille et je n’ose penser à cet instant fatal qui arrivera dans si peu de temps sans, je vous l’avoue bien sincèrement, une certaine joie, car j’espère bien vite pouvoir me reposer entre les bras de N.S et de la Ste Vierge.

Sur mon registre des messes (que j’avais laissé dans ma sacoche noire, lors de mon arrestation) il y a à barrer 35 messes que j’ai dites en prison, ici.

Un grand baiser à ma filleule que je tâcherai de protéger tout particulièrement du haut du ciel..
Je vous embrasse bien, Chers Papa et maman, en demandant à Dieu de vous donner beaucoup de courage, beaucoup : merci encore mille fois de votre bonté, de vos exemples.

J’embrasse tous mes frères et sœurs, tous mes neveux et

nièces. Et cette fois-ci, je vous dis à Dieu…

René Bonpain

Abbé Bonpain en route vers le ciel »

Il est exécuté en même temps que ses compagnons le 30 mars 1943 à 17 heures au Fort de Bondues, où 65 autres résistants furent passés par les armes entre le 17 mars 1943 et le 1er mai 1944.

La nouvelle de la mort de l’Abbé soulève l’indignation de la population dunkerquoise et le 13 avril 1943, un service funèbre est célébré à l’église Saint-Martin de Dunkerque, les Allemands ayant refusé qu’il soit effectué à Rosendaël, en présence d’une assistance considérable.

L’Abbé est inhumé au cimetière de Dunkerque.

 

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Le voyage de Trice – Picardie

Région - Blason - Picardie.png

Blason de Lamorlaye

Lamorlaye se situe dans la vallée de la Thève à une altitude de 110 m. Au milieu du XVe siècle, la ville connaît une période faste avec le seigneur Antoine de Gallaix. Le château Simple forteresse au XIIIe siècle, grande demeure bourgeoise au XIVe siècle.

Le château, qui a appartenu au Grand-Condé, commença à se dessiner et à acquérir la structure architecturale actuelle. Reconstruit en 1820 a été acheté et agrandi par le comte Vigier en 1872

Lamorlaye a hébergé de février à août 1944 un Lebensborn « Fontaines de vie » institution développée sous le troisième Reich par le régime nazi et particulièrement par Heinrich Himmler où devaient procréer des sujets de pure race aryenne (notamment des soldats SS) en vue de constituer « l’élite de la nation »

Le domaine du « lys » voit le jour en 1925 dans les anciennes plantations forestières des Condé pour une clientèle aisé, vous pouvez y admirer des constructions à la « Mansart » plus belles les une que les autres et vous croiserez sans doute des Porches carrera, Ferrari, Audi et Mercedes haut de gamme.

Je vais vous dire un petit secret… Celle que j’aime le plus c’est la mienne, une Citroën AX Image, et mon mini-vélo Peugeot de 30 ans d’âge !! Quoi qu’on en dise, ils ne dénotent point dans le paysage, car j’apprécie les vielles antiquités !!

Copyright © Little Trice

Copyright © Little Trice

 

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Le voyage de Trice – le Bas-Poitou

 

Mon voyage vous emmène cette fois sur la Côte de Lumière dans le Bas-Poitou à l’Île Penotte,. C’est une île pas comme les autres puisque c’est un quartier des Sables d’Olonne. Ce qui y est remarquable dans ce quartier d’Île Penotte c‘est que tous les murs de ses charmantes ruelles sont recouverts de motifs faits avec des coquillages.

Blason

Copyright © Little Trice

Copyright © Little Trice

Copyright © Little Trice

Copyright © Little Trice

Copyright © Little Trice

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Le voyage de Trice, C’est du lourd !! L e Bas-Poitou

« Non loin de l’océan, campé sur ta colline, au creux de ton bocage empli de souvenirs, tu gardes les secrets de tes graves menhirs dont la plainte muette, encore, me fascine.

Depuis des temps lointains, ta fontaine divine sous le pied de la vierge écoute les désirs, elle a versé ses pleurs sur quarante martyrs, elle a séduit un homme à la face féline.

J’aime ta vieille église et ton noble château tes antiques manoirs et tes sages ruisseaux, de tes chênes noueux le vert sombre des feuilles.

J’aime surtout tes cœurs , ils vont à l’unisson et s’ouvrent largement à ceux que tu accueilles ; c’est pour moi, tu le sais ta plus belle chanson. »

Blason et armoiries d`Avrillé

AVRILLE

Avrillé dans le bocage vendéen, en pays Talmondais.

Perché sur sa colline à une altitude de 50 m

Proche de la côte de Lumière

L’EGLISE

Copyright © Little Trice

Construite au XIIe siècle, l’église était composée d’une simple nef, d’un cœur et surmontée d’une tour romane. En 1564, elle fut incendiée par les Huguenots puis restaurée. En 1775, elle fut agrandie de deux chapelles latérales.

AVRILLE ET SON PASSE

.Ses sites néolithiques, sa fontaine miraculeuse, ses martyrs, son château renaissance, ses vieux manoirs, ses légendes, sa campagne verdoyante et ombragée, ses bois, ses ruisseaux et ses étangs.

LES MEGALITHES ET LEURS MYSTERES

« Si tu m’élèves un autel de pierre, tu ne le construiras point en pierres taillées, car en levant ton ciseau sur la pierre, tu la rendrais profane. »

Ce passage de la bible présente une analogie certaine avec les monuments mégalithiques composés de grands blocs de pierres brutes. Les mégalithes ne sont pas des pierres druidiques, comme on l’a trop souvent écrit ; leur érection et bien antérieure aux druides, grands-prêtres des Celtes, qui ne sont arrivés dans la région qu’au cours du premier millénaire avant J.C.

ROCHE MEDIUMNIQUE 

Le menhir aurait servi à différents cultes et des fêtes auraient été données autour. Il aurait été posé par un grand-maître au moins trois mille ans avant J.C.

Il s’agirait d’une pile cosmique, d’une balise, d’une pendule cosmique ou d’un repaire. Le tracé des menhirs servirait de point d’alignement avec plusieurs étoiles. Seuls certains grands initiés savent se servir de l’énergie des menhirs soit, pour guérir les gens, soit pour d’autres manipulations cosmiques.

Ils se rechargeraient par la terre, il aurait été fait appel aux forces cosmiques pour le mettre en place.  Il pourrait servir de balise pour O.V.N.I. Le maître initié aurait été enterré sous un dôme en allant vers l’est à environ 40 m

LA FONTAINE SAINT-GRE

La fontaine prit le nom de St-gré ; signifierait Pierre. La fontaine aurait été consacrée à St-Pierre à l’époque où l’apôtre devint le patron de la paroisse d’Avrillé. Le bassin semble avoir été aménagé en baptistère ; les parois sont entaillées avec un certain art, le fond est dallé, deux des pierres centrales émergentes sur lesquelles devaient se tenir l’officient et le néophyte ; d’autres sous l’eau, donc invisible, mais bien identifiées lors d’un curage du bassin, ont été disposées avec une intention d’utilisation, en particulier un petit bassin à proximité du trône de l’officient pouvait servir à l’immersion du néophyte. 

Selon une tradition, l’eau de la fontaine St-Gré à des vertus thérapeutiques et miraculeuses, mais elle possède son pouvoir que quelques heures, au solstice d’été, avant le lever du soleil.

Copyright © Little Trice

 

ROIS DES MENHIRS

C’est le plus haut de Vendée et l’un des plus haut de France. Cet énorme bloc de granite de type phallique culmine à près de 7 m et s’enfonce à 1,70 m. Autrefois, ce menhir n’était pas seul. En réalité, il y aurait eu quatre menhirs dont trois disparurent entre 1840 et 1860

Poids : 85 t

Circonférence 7,30 m

Copyright © Little Trice

Copyright © Little Trice

 

LES MENHIRS DE LA PIERRE

Le menhir principal se dresse à : 4,50 m, son poids est de : 42 t

Copyright © Little Trice

 

MENHIR DE BEAULIEU

Copyright © Little Trice

Dans le champ du Rocher se dresse ce menhir, bloc imposant de 4,30 m et de 9 m de circonférence. Ce champ était autrefois un lieu de rendez-vous pour les garaches ( lgarache est, dans le folklore de Vendée et du Bas-Poitou une personne humaine, généralement une femme, qui se transforme) et les loups-garous (

Dans la mythologie, le loup-garou est un humain qui, un soir de pleine lune, se transforme en loup.)

 

MENHIR DE LA GARNERIE

Copyright © Little Trice

Il est comme la plupart des menhirs orientés vers le soleil levant. Certainement l’un des plus hauts et des plus imposants. L’amas de petites pierres sur le sommet reste le témoin d’une tradition : le lanceur qui faisait un vœu, le voyait exaucé s’il réussissait à placer son projectile sur le menhir. Il ressemble étrangement à ses menhirs de l’île de Pâque

Poids : 100 t

Hauteur : 5 m

Circonférence : 9,50 m

 

 

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...