43 !

Salut les amis (es) ! 

Vous êtes 43 personnes à me suivre sur mon site, et je vous en remercie. Donc à vous toutes et tous, je vous adresse mes vœux de bonheur, de prospérité, et de santé. 

Soyez rayonnant ! 

Éblouissant ! 

Gagnez au:

Loto,

Tiercé

, et autres jeux, et vivez dans l’abondance financière en 2018 ! 

TRICE

 

Argent, Pièces, Coeur, Rouble, Euro

 

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

La Torpédo !

En voilà un drôle de nom ! Ben oui, il faut que je transforme les mots, c’est plus fort que moi ! Voilà ma grande amie, Mademoiselle Torpédo ! (En français courant : tortue !) J’ai fait ça connaissance il y a quelques années, environ plus de quatre ans, elle avait 44 ans à cette époque, donc maintenant elle à 48 ans et toutes ses dents !

 Une forme olympique cette bestiole ! Ce-ci est un clin d’œil à mon grand ami Jemmes 1r du Lieuvin ! Don voici ses blasons et armoiries 

Région - Blason - Normandie.png

Blason de Bernay

 

Copyright © Little Trice

 

Copyright © Little Trice

 

Copyright © Little Trice

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Mon beau sapin…

Douce nuit, sainte nuit ! 
Dans les cieux, l‘astre luit. 
Le mystère annoncé s’accomplit 
Les enfants de la France sur la paille endormies, c‘est l’amour infini !  

Saints enfants, doux agneaux ! 
Qu’il est grand ! Qu’il est beau ! 
Entendez résonner les pipeaux 
Des bergers conduisant leurs troupeaux vers le doux précipice… 

C’est vers nous qu’il accourt, 
En un don sans retour ! Prenez nos sous !
De ce monde ignorant de l’amour, 
Où commence aujourd’hui le beau séjour des morts 
Qu’il soit Roi pour toujours ! 

Macron, Sapin, et la loi des finances ! Point d’abri, point de toit ! Il grelotte de froid, ce réveil avec la gueule de bois.  Pour nos morts infinis, point de manifestation, sauf pour d’Johny, qui ne peu rien pour nous.

Restent les morts-vivants, qui descendent tout doucement dans la fosse commune. Dans ce siècle où nous vivons, les cauchemars dépassent parfois la fiction… 

La dette publique conduira à

la fin de la propriété privée en 2019

La dette publique conduira à la fin de la propriété privée en 2019. 

Samedi 30 mars 2019.

Vous recevez votre bulletin de paye et, stupéfaction, votre salaire est amputé de 7%. Ce doit être une erreur… La direction administrative et financière de votre entreprise est injoignable. 

Vous vous connectez sur votre compte en banque pour vérifier le montant viré.  Le serveur est très lent. Un message de votre banque s’affiche, comme quoi le nombre important de connexions empêche momentanément le service de consultation de fonctionner normalement.

 

Finalement, vous découvrez tard dans la soirée que non seulement votre salaire est bien amputé, mais que votre solde créditeur a été lui aussi réduit, de 8% ! 

Le relevé comporte une mention mystérieuse: « participation à l’effort exceptionnel de solidarité nationale ».

 

Le dimanche, rien dans les médias : météo, football et faits divers… C’est le lundi que les nouvelles commencent à s’étaler et que tout s’éclaire :

 

la dette nationale française a été victime d’une attaque des marchés. L’Agence France Trésor a été incapable de lever à un taux acceptable l’argent nécessaire pour rembourser les emprunts venant à échéance.

 

Pour enrayer ce phénomène, un impôt exceptionnel a été mis en place ; Bercy a communiqué aux employeurs le nouveau taux de retenue à la source désormais en vigueur avec ordre d’application immédiate.

 

 Il en est de même pour les retraites.

Pour compléter ce dispositif d’urgence, un impôt exceptionnel sur les liquidités en banque a été mis en place. 

 

Il est retenu à la source directement par les banques. La loi Sapin entre en action et tout retrait sur les contrats d’assurance-vie en euro est suspendu jusqu’à nouvel ordre.

 

L’Assemblée nationale va statuer sur un emprunt national obligatoire dont le montant sera établi en fonction des conditions de marché.

 

Les banques seront fermées jusqu’à jeudi et les retraits en espèce limités. Mais … « on » vous vole votre travail et votre argent ; c’est votre argent, « on » n’a pas le droit de vous les saisir comme cela, sans préavis !

 

Si. « On » a le droit.

 

Souvenez-vous. Qui a protesté contre la Loi Sapin ?
Qui s’est étonné de cette rage à vouloir prélever l’impôt sur le revenu à la source, en transformant les entreprises en collecteurs d’impôts ?

 

C’était suspect puisque la plupart des gens ont opté pour le prélèvement mensualisé des impôts. Qui s’est penché sur le contenu de la DRRB (directive sur le redressement et la résolution des banques) ?

 

Qui s’est inquiété de ce que le gouvernement Macron ne prévoyait aucune coupe dans les dépenses publiques en 2018 ?

Personne ou presque.

 

Le filet législatif a été tendu dans l’indifférence. Ce qui devait arriver est arrivé : la remontée des taux met la France à genoux.

 Le filet se resserre et votre argent est réquisitionné. La propriété privée n’existe plus, et c’est légal. Le consentement à l’impôt est une farce comme la démocratie dans un Etat-providence incapable de se limiter.

 

Cette issue était prévisible. La France s’enfonce dans la cavalerie financière en empruntant pour rembourser des emprunts. 

La baisse des taux réussissait à camoufler l’insolvabilité, mais lorsque les taux montent, ce n’est plus possible. Le Figaro du vendredi 15 décembre 2017 :

 

« Vers une levée record de dette en 2018 l‘Agence France Trésor table sur 195 Mds € l’an prochain. Elle prévoit des taux en légère hausse.

 

La France doit financer son déficit budgétaire qui devrait atteindre 85,8 Mds € en 2018 selon la dernière version du projet de loi de finance […].

 

Mais aussi financer le remboursement de 116,6 Mds € de dettes à moyen et long terme arrivant à échéance.

 

Le défi de 2019

 

Les montants de remboursement de dette sont colossaux, car les titres émis à 10 ans pendant la crise financière vont arriver à maturité en 2018 et 2019.

 

[…] Entre temps, les déficits se sont accumulés et la dette publique a gonflé. » Ça tombe bien, c’est en 2019 que le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu entre en vigueur !

 

Le bon Mario Draghi terminera son mandat à la BCE le 31 octobre 2019. Mais la situation a déjà changé et M. Le Marché a flairé le maillon faible de l’Europe :

 la France, le seul pays au déficit toujours grandissant, le pays où l’Etat contrôle plus de 56% du PIB, le pays où les contribuables paient déjà le plus d’impôts, le pays zombi d’Europe avec l’Italie.

 

Il va falloir choisir : l’assainissement, le dégraissage brutal de l’Etat obèse et la reprise en main de la démocratie… Ou la fuite en avant et la fin de la propriété privée.

 

 Dans les deux cas, ce sera une révolution.

Résultat de recherche d'images pour "image de la faucheuse"

 

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Le voyage de Trice : la Bretagne

 

 

L’Île Percée

 

Face à la plage de Trénez, l’Île Percée, accessible par un gué à marée basse, fait également partie de Moëlan-sur-Mer. Le gué permet de rejoindre à marée basse l’Île Percée. 

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands y construisirent deux imposants blockhaus pour installer des batteries de surveillance pour protéger la base de sous-marins de Lorient. 

On peut encore apercevoir aujourd’hui les piles du pont qui reliait alors la plage aux blockhaus.

 

Copyright © Little Trice

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Tout est dit !

Ce prophète de malheur doit bien se réjouir de l’autre côté du voile… ? 
Tout s’est accompli, en effet, il n’y a qu’à voir notre civilisation, à commencé par l’éducation, qui forme de prodige crétin, qui ne savent même plus lire ou écrire.

 Quand je prends les transports, je me rends compte du conditionnement de ces moutons, branché du matin au soir avec leurs écouteurs dans les oreilles à tel point que maintenant quand il y en a qui ne sont pas « branché, j’ai l’impression qu’ils viennent du autre planète.

 Leur conditionnement est elle qu’ils ne peuvent plus se rebiffer contre l’état, ou le terrorisme, ou ils font fort, c’est qu’ils chient tous dans leur froc, voilà l’état lamentable de la France

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Colonies de vacances pour enfant de 9 ans

Citation

Pour garantir la réussite des vacances de votre enfant, rien de tel que le choix d’une bonne colonie de vacances avec de nombreuses activités et un environnement propice à la détente.

 

Comment choisir une colonie de vacances pour enfant ?
L’école est finie enfin les vacances ! Pour votre enfant, c’est le début d’une nouvelle aventure avec ses copains. 

 

Quoi de plus existant que de partir vers de nouveaux horizons, ou bien des destinations inconnue avec au programme des activités qui sortent de l’ordinaire. 

 

Il existe de nombreux avantages lorsque vous faites partir votre enfant en colonie de vacances 9 ans. Cela implique également qu’il faut ternir compte de certains critères lors du choix de la colonie afin d’offrir de belles vacances à votre chérubin. 

Les différents types de colonies de vacances
De plus en plus de familles, décide d’envoyer leurs enfants en colonie durant l’été, soit parce que les deux parents travaillent et ne peuvent s’occuper de leurs enfants pendant toutes les vacances, soit parce qu’ils aspirent à quelques jours de détente et d’évasion. 

 

Pour faciliter le choix des parents, il existe plusieurs types de colonies. Cette distinction se fait aussi bien au niveau des activités que des séjours et de la destination. 

 

Plus de 70% des organismes de colonies de vacances proposent un vaste choix d’activités et de thèmes afin de s’adapter aux goûts de chacun tout en plaisant au plus grand nombre. 

 

Pour commencer, il y a la colonie de vacances multi activités. Ce type de colonies de vacances reste très plébiscité par les parents. 

 

Contrairement aux séjours avec une thématique précise, les séjours multi activités propose un large choix dans les activités et une grande diversité pour les animations.

 

 Il y a aussi les colonies sportives, les colonies itinérantes à l’étranger ainsi que les séjours linguistiques. On peut aussi constater les séjours à thématiques ainsi que les colos-découvertes. 

Pourquoi opter pour une colonie de vacances 9 ans ?
Envoyer votre enfant en colonie de vacances 9 ans, c’est lui permettre de connaître de nouveaux amis et d’apprendre à s’épanouir loin de vous, dans une logique d’autonomie. 

 

L’enfant s’amuse et vit des expériences inoubliables dans un environnement détendu et plein d’énergie positive. L’enfant peut innover et expérimenter de nouvelles activités.

 

 Cela l’aide à mieux se connaître et à grandir. L’enfant reçoit une attention personnelle. Il est entouré de professionnels qui s’occupent de lui à tout moment.

 

 Il faut aussi savoir que ces camps d’été offrent aux enfants la possibilité de vivre de nouvelles expériences, émotionnelles et éducatives, qui ont un impact très positif sur leur croissance et leur développement. 

 

Durant quelques semaines, votre enfant pourra alors découvrir un panel d’activités proposé par des professionnels de l’animation diplômés et au fait des questions pédagogiques. 

 

À l’âge de 9 ans, il convient néanmoins à cet âge de ne pas l’envoyer loin de vous plus d’une semaine. Cela permet d’éviter un risque de sentiment d’abandon. 

 

Cette durée, conjuguée à des capacités de concentration plus développées, lui permet d’effectuer des stages plus intenses, centrés autour d’une activité plus ciblée, où les enfants sont répartis par tranches d’âge et de niveau.

 

https://www.djuringa-juniors.fr/colonies-de-vacances/9-ans/

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Le voyage de Trice : la Bretagne

 

 

Résultat de recherche d'images pour "armoirie de la bretagne"

 

Pays - Blason - Cornouaille.png

 

Résultat de recherche d'images

 

 bannalec

 

Bannalec

 D’un point de vue historique, elle appartient à la Cornouaille, elle se situe sur les grandes failles du Massif armoricain. Mentionné pour la première fois vers 1030 dans, le cartulaire de Quimperlé, Bannalec est désignée sous le terme Plebs Banadluc. 

Le toponyme associe au Breton balan « genêt » (en vieux breton banadl et en moyen breton banazl) signifie tout simplement « l’endroit où pousse le genêt (genêtière) » Bannalec doit probablement son nom du fait que le genêt à balais y pousse en abondance.

L’histoire de Bannalec est indissociable de celle des seigneurs de Quimerc’h sous l’Ancien Régime. En effet, ces puissants seigneurs disposaient d’un château féodal à Bannalec et de nombreuses terres dans la paroisse et celles du voisinage. 

Par ailleurs, la seigneurie fut érigée en baronnie par le duc Jean V en 1420 en récompense des services rendus par le seigneur de Quimerc’h à son suzerain, notamment pour le soutien militaire qu’il lui a apporté au cours de l’épisode de la trahison de Marguerite de Clisson et de ses deux fils Charles et Olivier. 

Elle disposa de ce fait du droit de haute, moyenne et basse justice avec création d’un gibet à quatre piliers sur le tertre de Roz-Glaz. La seigneurie passa successivement par alliance aux mains des Quimerc’h (XIe-XIVe), des Hautbois (XIVe-XVIe), des Tinténiac (XVIe-XVIIIe) et des Du Breil de Rays (XVIIIe). 

Le plus ancien seigneur de Quimerc’h dont le nom se nommait Rivallon et vivait entre 1066 et 1114. Les armes des seigneurs de Quimerc’h furent de tout temps un champ d’hermines meublé d’un croissant.

 La présence d’hermines sur le blason, laisse à penser que ce Rivallon était un proche parent du duc de Bretagne. Quant au croissant, il appartenait à la famille des comtes de Cornouaille.

 Blasons d’après le Nobiliaire de Pol Potier de Courcy . Bannalec prend part à la révolte des Bonnets rouges en 1675. Malgré l’intervention de René III de Tinténiac en faveur des révoltés, les cloches de l’église paroissiale sont descendues en guise de punition et les révoltés doivent déposer leurs armes sous la conduite du seigneur de Quimerc’h à Port-Louis ou s’était réfugié le duc de Chaulnes. 

En 1831, sur une population de 4 183 habitants, seulement 126 hommes et 44 femmes savent parler le français, le breton étant la langue d’usage, et 72 hommes et 18 femmes savent l’écrire.

En 1847, une famine à Bannalec fait suite à la maladie des pommes de terre en 1844, à la sécheresse au cours de l’été 1845 et aux gelées profondes au cours de l’hiver 1845-1846. Un cas de cannibalisme est rapporté par la presse régionale sur la commune.

En 1863, la ligne de chemin de fer Lorient Quimper qui dessert Bannalec est mise en service.

 

      

 

Copyright © Little Trice

 

Copyright © Little Trice

 

Copyright © Little Trice

 

 

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Le voyage de Trice : la Bretagne

 

Pays - Blason - Cornouaille.png

 

Région - Blason - Bretagne.png

 

Chapelle de Saint-Adrien

 

La chapelle Saint-Adrien fut construite par le seigneur Charles 1er de Quimerc’h, vers 1430. Cette chapelle a plusieurs particularités, de plan rectangulaire, au chevet plat, l’édifice est doté au nord d’une petite chapelle privative, qui était jadis séparée de la nef par une claire-voie en bois.

 Cette chapelle latérale, dédiée à Notre-dame, était primitivement réservée aux membres de la famille des seigneurs de Quimerc’h, à Bannalec. Une partie de cette chapelle avait donc un caractère privatif : les seigneurs dans leur petit bout de chapelle, et le peuple dans l’autre partie du bâtiment. 

Aujourd’hui encore, un petit bout de la chapelle n’est pas propriété du « peuple » 

 

Copyright © Little Trice

Copyright © Little Trice

Copyright © Little Trice

Copyright © Little Trice

Copyright © Little Trice

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Le voyage de Trice : le Bas-Poitou

Blason

 

Blason de Notre-Dame-de-Monts

 

Jardin du vent

Au pied d’un curieux moulin coiffé de ses voiles, se cache un jardin original. Sculptures animées, jeux de vent, légendes et indications météorologiques jalonnent de surprises ce parcours autour d’une rose des vents et d’un théâtre de verdure.

Au cœur du village de Notre Dame de Monts, sur la dune qui domine l’Océan Atlantique, se dresse une tour des vents coiffée d’une étrange voilure. Focs et trinquettes se relaient pour épier le sens et la force du vent… 

L’espace naturel environnant y est aménagé pour rappeler combien le vent sait faire de belles choses si l’on sait s’intéresser à lui. Sons et mouvements animent en permanence le site

 

Copyright © Little Trice

 

Copyright © Little Trice

 

Blason de Barre-de-Monts (La)

Écomusée du Daviaud

L’écomusée du Marais vendéen est un site conçu pour faire découvrir le patrimoine naturel et historique local. Ce grand musée de plein air au cœur de ses 75 hectares d’espaces naturels.

 Il invite à découvrir l’histoire étonnante de ce territoire gagné sur la mer, offrant alors une vue d’ensemble sur les savoir-faire maraîchins, la faune et la flore locale ou encore l’architecture en marais vendéen.

Copyright © Little Trice

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...