Le voyage de Trice – La Brie

Gendarmerie Nord Île-de-France.svg

 

 

91 - Blason - Essonne.png

 

Armoiries de Corbeil-Essonnes

 

CORBEIL-ESSONNES

 

Situé dans le département de l’Essonnes, en région Île-de-France. Associée au diocèse d’Evry-Corbeil-Essonnes, et le siège du doyenné de Corbeil-Saint-Germain. Corbeil, cité gallo-romaine, château de défense de la Seine au Moyen Âge puis ville royale dès 1120

Devint dès le XII siècle une importante ville industrielle sur la route de Paris, ont très tôt été liées dans leur développement économique et démographique, bénéficiant de la présence de la Seine et de l’Essonne, cours d’eau sources d’énergie pour les nombreux moulins,

Corbeil-Essonnes est située au confluent de la rivière l’Essonne et de la Seine. Une station de mesure du débit du fleuve fut installée dans la commune en 1881

 

 LA SEINE

 

La Seine long de 776,6 kilomètres, coule dans le Bassin parisien et arrose Troyes, Paris, Rouen et Le Havre. Sa source se situe à 446 m d’altitude en Côte-d’Or sur le plateau de Langres. 

Son cours a une orientation générale du sud-est au nord-ouest. Elle se jette dans la Manche entre Le Havre et Honfleur. Son bassin-versant, d’une superficie de 79 000 km2, intéresse près de 30 % de la population du pays.

 

L’ESSONNES

 

Longue de 97,1 km, l’Essonne se forme dans le plateau du Gâtinais à La Neuville-sur-Essonne par la confluence de deux rivières, l’Œuf, qui prend sa source près de Chilleurs-aux-Bois (Loiret) à 130 m d’altitude et la Rimarde, qui prend sa source près de Nibelle (Loiret) à 182 m d’altitude. 

Elle arrose notamment Malesherbes, La Ferté-Alais et Corbeil-Essonnes où elle se jette dans la Seine. Les voies du RER D longent la vallée de l’Essonne de Corbeil-Essonnes jusqu’à son terminus à Malesherbes.

 

Copyright © Little Trice

 

Copyright © Little Trice

Copyright © Little Trice

 

Copyright © Little Trice

 

Copyright © Little Trice

 

Copyright © Little Trice

 

Copyright © Little Trice

Copyright © Little Trice

 

Copyright © Little Trice

 

 

 

 

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Le voyage de Trice – Le Haut Vivarais

 

Province - Blason - Languedoc.png

07 - Blason - Ardèche.png

 

Costume Ardèchois.

 

Le Haut Vivarais s’étend du mont Pilat et du Velay à la vallée du Rhône. Le sombre et austère pays des Boutières, aux gorges profondes et étroites. Vers le Nord, le plateau d’Annonay, coupé de vallées, domine en terrasse la plaine du Rhône.

 

Château de Rochebloine

 

Les ruines du château de Rochebloine constituent le témoin de l’origine du village de Nozières : les premiers Seigneurs en furent les Dubesset de Valmorda, puis ce fut le Seigneur Pagan de Retourtour. 

C’est en 1725 que le château de Rochebloine appartient à César de Romanet. Il est probable qu’il ait existé un ou plusieurs souterrains partant du château et aboutissant à la rivière Doux.

 Une légende célèbre datant des origines du château a aussi traversé les siècles ; c’est la légende de la main sanglante : on raconte qu’une fille du Seigneur violentée aurait appuyé sa main sur un mur du château et qu’il resterait encore aujourd’hui une trace sur un mur des ruines au-dessus d’une porte.

Des ruines du château, vues sur le haut bassin du Doux, le Mont Gerbier de Jonc, d’une part, et sur la chaîne des Alpes, d’autre part.

 

Copyright © Little Trice

 

Copyright © Little Trice

 

 

 

 

 

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Les pouvoirs d’une carte tricolore !!

Citation

Un agent des fraudes s’arrête dans une ferme de la Drôme pour parler à  un fermier. Monsieur, je dois inspecter votre ferme à la recherche d’une culture illégale de drogue,
Le fermier répond O.K.

 

Mais n’allez pas dans ce champ là-bas, en
pointant le lieu du doigt. L’inspecteur explose : Monsieur, j’ai l’autorité du Gouvernement ! 

 

Prenant sa carte tricolore dans sa poche arrière, il la brandit fièrement sous les yeux du fermier,
voyez-vous ça ? 

 

Cette carte signifie que je peux aller où je veux, et cela, sans justification. Avez-vous compris ? Suis‐je assez clair ? Le fermier hoche la tête poliment et retourne à ses Corvées.


Quelques minutes plus tard le fermier entend des cris
et des hurlements et voit l’inspecteur courir à toute
allure, pourchassé par Charlie le taureau.

 

À chaque enjambée, l’animal gagne du terrain sûr
l’inspecteur, et avant qu’il puisse atteindre là
clôture, le taureau l’aura sûrement rattrapée. 

 

Sur ce, le fermier laisse tomber ses outils, court vers là
clôture et il se met à crier à l’inspecteur : ta carte, montre lui ta carte ! !

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Le voyage de Trice : Le Royaume de Belgique

Drapeau

Image illustrative de l'article Armoiries de la Belgique

Un petit train sent va dans la campagne ! Je ne fais pas comme tout le monde, et comme vous le savez, je prends le temps quand je voyage, je laisse le T.G.V rouler à vive allure, pendant ce temps, je fais du train classic !

Paris gare du Nord jusqu’à Amiens, puis un train jusqu’à Lille et un train belge jusqu’à Courtrai et dernier train pour Bruxelles gare du Midi, me voilà arrivé en plein centre de la capitale. Bordé par la France, les Pays-Bas, l’Allemagne, le Luxembourg et la mer du Nord.

 La Belgique couvre une superficie de 30 528 km2, elle fait partie du Benelux, (Belgique, Pays-Bas et Luxembourg)

Drapeau du Benelux

Son relief est peu élevé : il s’étage graduellement de la côte vers le sud-est du pays, pour culminer à 694 mètres au signal de Botrange. Trois zones géographiques peuvent être distinguées : la Basse Belgique (moins de 100 mètres d’altitude), la moyenne Belgique (de 100 à 200 mètres) et la Haute Belgique (de 200 à plus de 500 mètres).

La Basse Belgique commence après le littoral, une bande de plages de sable et de dunes, par des polders (c’est uniquement cette partie du pays que l’on appelle le plat pays) pour s’enfoncer à l’intérieur des terres avec la plaine flamande et la Campine.

La moyenne Belgique s’élève progressivement vers les vallées de la Sambre et de la Meuse, c’est une zone qui se compose de bas plateaux limoneux fertiles avec à l’ouest le plateau hennuyer-brabançon et à l’est la Hesbaye.

Au sud du sillon Sambre-et-Meuse commence la Haute Belgique, la région la moins peuplée et la plus boisée du pays, avec le plateau du Condroz et les vallées de la Meuse et de l’Ourthe. Il y a aussi le pays de Herve qui s’étend à l’est entre la Meuse et la Vesdre,

Puis la région de la Fagne-Famenne au sud du Condroz, et ensuite encore plus au sud l’Ardenne et à l’est les Hautes Fagnes qui culminent à 694 mètres au signal de Botrange. Il y a également la Gaume, ou Lorraine belge, qui jouirent d’un climat plus clément, surtout au flanc de la troisième cuesta où l’on cultive même la vigne.

Mini-Europe

 Tous les pays membres de l’UE sont représentés ici à travers 350 maquettes de bâtiments ayant une valeur culturelle historique et symbolique. Dans un parc de 2,5 ha sont représentés ; l’Acropole d’Athènes, l’hôtel de ville de Louvain, l’Escurial, la fusée Ariane, le T.G.V, un jumbo-ferry ainsi que beaucoup d’autres monuments célèbres.

Atomium

L’Atomium domine de ses 102 m le plateau de Heysel. Symbole de l’air atomique, il représente une molécule de cristal de fer agrandie de 165 milliards de fois. Sa structure, en acier revêtue d’aluminium, est composée de neuf sphères de 18 m de diamètre, reliées entre elles par des tubes de 29 m de long et 3 m de diamètre, dans lesquels on peut circuler. 

Atomium -Bruxelles

.Atomium – Bruxelles

Pavillon chinois

Le gracieux édifice, du pavillon chinois fut construit par l’architecte Alexandre Marcel 1901-1904

Copyright © Little Trice

Copyright © Little Trice

Copyright © Little Trice

Copyright © Little Trice

Copyright © Little Trice

Copyright © Little Trice

Copyright © Little Trice

 

 Château royal

Situé dans le parc de Laeken, c’est la résidence habituelle des souverains de Belgique 

Copyright © Little Trice

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Le Fluor, un danger pour la santé

eau

Article de « Santé Nutrition » que je souhaite partager avec vous et ainsi contribuer à divulguer des informations pour se protéger, car apparemment ceux qui sont au sommet n’en non a rien à foutre du peuple ! Et oui, mais amis, on nous prend pour des cons !

Le fluor : arme chimique.

Le fluorure est un répressif majeur des fonctions intellectuelles. Ajouté aux réserves d’eau et aux dentifrices, le fluorure de sodium (le mot fluor, plus simple, est utilisé dans la suite du texte) est un ingrédient commun aux poisons préparés à l’intention des cafards et des rats, aux médicaments psychiatriques, hypnotiques et anesthésiques et aux gaz neurotoxiques.

C’est l’un des ingrédients de base du Prozac et du gaz neurotoxique Sarin, qui fut employé au Japon dans l’attaque du métro. Des preuves scientifiques indépendantes montrent que le fluor provoque des troubles mentaux variés et rendent les gens stupides, dociles et serviles, en plus de diminuer la longévité et d’endommager la structure osseuse.

La première utilisation du fluor dans l’eau potable date des camps de concentration Nazis, grâce à la I .G. Farben, société pharmaceutique géante notoire.

C’est elle qui dirigeait des camps comme Auschwitz. Elle existe encore, elle fait partie intégrante de la compagnie allemande Bayer. Quelqu’un pense-t-il que les Nazis firent cela parce qu’ils se sentaient concernés par la santé des dents de leurs prisonniers ?

Cette médication massive des réserves d’eau en fluor servait à stériliser les prisonniers et à les abrutir pour s’assurer de leur docilité. Charles Perkins, chimiste, écrivit ce qui suit à la Fondation pour la recherche nutritionnelle Lee, à Milwaukee (Wisconsin), le 2 octobre 1954 :

« … Dans les années 30, Hitler et les Nazis allemands, envisagèrent un monde dominé et dirigé par la philosophie nazie du pangermanisme. Les chimistes Nazis élaborèrent un plan d’une grande portée (et très ingénieux), de contrôle des masses, plan qui fut soumis et adopté par l’état-major allemand.

Il consistait à prendre le contrôle de la population de n’importe quelle région, par la médication massive des réserves d’eau potable. Par cette méthode, ils pourraient contrôler la population de zones entières, la réduire par la médication de l’eau – qui provoquerait la stérilité des femmes – et ainsi de suite.

 

Le fluor tenait une place importante dans ce projet de contrôle des masses. ». Charles Perkins dit que des doses répétées de fluor, en quantité infinitésimale, réduisent les possibilités d’un individu à résister à la domination, en empoisonnant lentement, par narcotique, une partie précise de son cerveau, le soumet tant ainsi à la volonté de ceux qui veulent le gouverner.

Il dit que le fluor est une « lobotomie légère et commode » et que la véritable raison qui se cache derrière la fluoration de l’eau n’a rien à voir avec la santé dentaire des enfants.

Si c’était le cas, il existe une quantité d’autres moyens, plus faciles à mettre en place, moins coûteuse et de loin plus efficace, souligne-t-il. Le réel objectif derrière la fluoration de l’eau était de réduire la résistance des masses à la domination, au contrôle et à la perte de leur liberté.

Perkins dit que lorsque les Nazis décidèrent d’aller en Pologne, l’état-major allemand et l’état-major russe échangèrent leurs idées scientifiques et militaires, leurs plans, leur personnel et le projet du contrôle des masses par la médication de l’eau, que les communistes russes adoptèrent aussitôt parce qu’il collait parfaitement à leur plan de communisme pour le monde.

« Le plan me fut expliqué en détail par un chimiste allemand, l’un des officiels de l’immense industrie chimique I.G. FarbenÀ l’époque, cet homme avait aussi une place importante au sein du mouvement Nazi.

Je dis ça avec toute l’honnêteté et la sincérité d’un scientifique  qui a passé près de vingt ans de sa vie à faire des recherches en chimie, en biochimie, en physiologie et en pathologies dues au fluor : une personne qui boira pendant un an, ou plus, de l’eau à laquelle on a ajouté du fluor, ne sera plus jamais la même, mentalement ou physiquement. ».

C’est la raison même pour laquelle, depuis, les « gouvernants » ont continué de plus belle à encourager la consommation de fluor. Y a-t-il meilleur moyen de diminuer les capacités mentales de la population qu’en contaminant les réserves publiques d’eau potable ?

Lorsque nous buvons quelque chose qui contient de l’eau « fluorée », y compris de la bière et des sodas (boissons gazeuses), nous sommes intoxiqués lentement, mais sûrement.

Le fluor est un sous-produit de l’industrie de l’aluminium. L’idée d’introduire du fluor dans l’eau potable vient de la famille Mellon, aux États-Unis, qui dirige le cartel de l’aluminium ALCOA.

La lignée des Mellon est très importante.

Ce sont des amis intimes de la famille royale d’Angleterre et, par le réseau, ils dictent la politique US. 

Le fluor ne protège ni les dents, ni les os.

Ce ne sont que des prétextes. Le fluor sert à diminuer les fonctions intellectuelles de la population, afin que personne ne pense, ne remette quoi que ce soit en question ou ne se rebelle.


LES CONCENTRATIONS EN FLUOR DES EAUX MINÉRALES

Avertissement

Avec un verre de Vichy par jour, on dépasse déjà la dose admissible de fluor (1 mg par jour chez l’adulte). Les eaux sont classées des plus riches en fluor, à consommer avec grande modération, vers les moins riches, a priori sans danger du point de vue du fluor.

Il est préférable de ne pas consommer comme unique eau (soit 1,5 l par jour) des eaux à teneur en fluor supérieure à 0,6 mg/l. Au bébé, on ne donnera pas d’eau à teneur supérieure à 0,2 mg/l, et 0,3 mg/l chez l’enfant.

MARQUE
CONCENTRATION

ST-YORRE

8,9

SAIL-LES-BAINS

6,5

VICHY CELESTINS

6,1

PAROT

3,7

ST-ALBAN CESAR

3,4

OREE DU BOIS

2,8

CHATEAUNEUF

2,7

ST-ALBAN ANTONIN

2,7

AMANDA

2,5

ST-AMAND VAUBAN

2,5

WATTWILLER

2,4

CHATELDON

2,2

CLOS DE L’ABBAYE

2,1

FONFORT

2,0

QUEZAC

2,0

DAX

1,9

SOULTZMATT

1,9

ST-CHRISTOPHE

1,9

BADOIT

1,8

MIERS-ALVIGNAC

1,8

VALS-VIVARAISE

1,6

ST-DIERY

1,5

VERNET

1,5

ST-ANTONIN-NOBLE-VAL

1,4

ARCENS

1,2

CRISTALINE

1,1

ARVIE

1,0

VERNIERE

1,0

REINE DES BASALTES

0.9

STE-MARGUERITE

0.9

ROZANA

0.7

VALS ST-JEAN

0.7

PUITS St-GEORGES

0.6

AMELIE-LA-REINE

0.5

SALVETAT

0.5

AUVERGNE

0.4

HEPAR

0.4

DIDIER

0.4

ABATILLES

0.3

CONTREX

0.3

VENTADOUR

0.3

VITTEL

0.3

CHANTEMERLE

0.3

AVENE

0.2

AIZAC

0.2

CHAMBON

0.2

HYDROXYDASE

0.2

VOLVIC

0.2

ALET

0.2

PLANCOET

0.2

PROPIAC

0.2

OREZZA

0.1

EVIAN

0.1

LUCHON

0.07

PERRIER

0.07

THONON

0.07

CELTIC

0.05

DIDIER PLATE

0.05

MONT-ROUCOUS

0.05

NESTLE PURE LIFE
Source des Acacias

0.05

ST-MARTIAL

0.03

OGEU

0.09

Sources:

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Ils croient résister aux terroristes, mais sont en réalité déjà morts !

Croix, Dalle De Granit, Modèle, Roses

« Nous avons besoin d’être unis ! » Disent-ils. Mais jamais ils ne précisent autour de quoi, ni contre quoi.

 

Après la terreur viennent les platitudes, les hashtags et les bougies. Que l’attaque ait lieu en Angleterre, en France ou toute autre terre européenne, le message reste, lui, inchangé : « Restons unis, l’amour est plus fort que la haine. »

Bref, les banalités d’usage sont de mise… Pourtant, la disparité entre cette nouvelle horreur fauchant de nombreux adolescents et enfants et notre réaction semble plus hallucinante que jamais.

Il devient de plus en plus évident que cette fétichisation superficielle du « vivre ensemble » que l’on entend après chaque attentat n’a d’autre but que de cultiver la passivité.

Il s’agit de supprimer un fort sentiment populaire, de nous réduire à une ligne d’individus en deuil, dont le seul métier est de pleurer sans jamais se demander pourquoi il y a tant de morts, et encore moins d’en être furieux.

En vérité, notre élite bureaucratique et médiatique est terrorisée non pas par les terroristes, mais par nous. C’est pourquoi chaque attaque est suivie d’avertissements « face au risque d’islamophobie », car ce qu’ils craignent, c’est la passion populaire, notre passion.

Ils nous veulent passifs, empathiques, bouleversés, mais pas en colère, actifs et contestataires. Ils nous préfèrent comme une foule solitaire et déconnectée plutôt qu´un véritable peuple exigeant de savoir pourquoi ses concitoyens sont morts et comment nous pourrions empêcher d’autres personnes de mourir.

Il est aujourd’hui impératif de cesser de jouer ce rôle qu’ils nous ont attribué. Nos émotions sont étroitement surveillées. Certaines sont célébrées, d’autres diabolisées.

Ainsi, l’empathie et le chagrin sont considérés comme des sentiments légitimes. Mais la colère et la haine sont apparemment considérées comme des sentiments inférieurs et doivent donc être découragées.

Pourquoi ? Car s´ils mettent en lumière notre colère contre le terrorisme, s´ils nous laissent clairement exiger l’éradication de cette idéologie islamique qui la nourrit, alors ils disent que cela déclencherait des pogroms contre les musulmans…

Comme si nous étions des êtres stupides, sans aucune réflexion, ne sachant pas faire la part des choses et qui, in fine, ne sont pas mieux que ces barbares qui nous attaquent et qui paradent dans nos rues.

« Nous avons besoin d’être unis ! » Disent-ils. Mais jamais ils ne précisent autour de quoi, ni contre quoi. Quelles sont donc ces valeurs que nous sommes censés défendre et qui, donc, les menacent ?

Ne demandez pas. Ne pensez pas. Apparemment, dans une société multiculturelle, il ne faut pas suggérer qu’une idéologie en particulier constitue une menace pour ce « vivre ensemble » qu’ils chérissent tant.

Alors, ils nous suggèrent d’être unis autour de sentiments superficiels et non pas autour d’idéaux, comme un vrai peuple uni. En prétendant ne ressentir aucune rage, ils se persuadent qu’ils célèbrent la vie tout en résistant aux terroristes.

En réalité, ces derniers les ont vaincus. Mais ils ne savent pas qu’ils sont déjà morts.

Xavier Scott

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...

Libre, ou esclave, vous avez choisi l’esclavage peuple soumis

Citation

esclavage: marionnettes d'affaires Illustration

Macron, dimanche soir, n’a pas été élu.

Il a été porté au pouvoir, nommé devrais-je dire, par la coalition et la collusion des puissances financières internationales, des médias qui leur appartiennent, des syndicats qu’ils ont su corrompre et d’un système politique à bout de souffle, mais bien aidé par une justice sans honneur ni décence.

Appelons cela les forces capitalistes dans ce que cette acception a de pire. Nous aurons vécu, à l’occasion de cette élection, un véritable coup d’État politico-médiatico-judiciaire.

Ce type de système politique a un nom, et la dictature de fait dans laquelle nous sommes entrés depuis l’adoption en Congres du TCE, rejeté pourtant par référendum, sera de moins en moins soft.

Les ordonnances, nous ferons même regretter le 49-3, moins sournois. Les Français, qui se croient un peuple politique, n’auront été qu’un troupeau manipulé.

Ce peuple, que l’on disait et que je croyais fier hier encore, s’est avachi sous les coups de boutoir de la pensée unique.
Nous sommes entrés dans le règne des imprécateurs.

Malgré les chômeurs et les pauvres, les SDF et les suicides des agriculteurs, les attentats, les morts et les blessés, et tant d’autres choses inacceptables, il n’a pas encore assez souffert pour se rebeller, mais ceux qui se croient encore à l’abri vont être, eux aussi, peu à peu touchés par la casse sociale que Macron leur réserve et vont rapidement déchanter : ça va commencer par la fin du CDI et ça se terminera avant la fin du mandat par la mort du SMIC.

Nos oubliés d’aujourd’hui sont les abandonnés de demain.
Alors, seulement, ils se réveilleront ; espérons qu’il ne sera pas trop tard, parce que, pour moi, il reste encore un danger bien pire et que je redoute : la suppression, par un moyen ou un autre, de l’élection du Président au suffrage universel.

Le communautarisme prôné par Macron, la négation de la nation qu’il professe, l’abandon délibéré de notre culture, la mise en cause de nos arts, de nos traditions, de notre civilisation chrétienne, le dénigrement de nos inspirations philosophiques et politiques gréco-romaines, la repentance permanente qui lui fait courber l’échine devant le premier venu jusqu’à nous accuser collectivement de crime contre l’humanité (imprescriptible par définition) ne vont pas rester sans effet non plus.

Les conséquences n’en seront pas seulement matérielles et, dans l’esprit des Français, cette nouvelle vision de notre pays va marquer les subconscients aussi sûrement que les roues des chariots l’ont fait sur là via Romana, en creusant des sillons à combler jusqu’au moment de devoir refaire la route.

Ce Président en kit fabriqué de toutes pièces par les tenants du Nouvel ordre mondial, Bilderberg inclus, qui nous l’envoient et dont Sarkozy vantait déjà les mérites retournera à son salaire de 300.000 € mensuels, agrémentés sûrement de primes exceptionnelles pour services rendus.

Car je doute qu’après cinq ans de casse sociale sans résultats significatifs, de dégradation de la situation générale en matière de chômage, déficit, dette, balance commerciale, il puisse, à l’instar de son père spirituel, se représenter.

Je pressens un mandat « one shot ».
Espérons cependant que, durant son mandat, nous n’aurons pas à subir un incident financier gravissime, par exemple le krach des banques italiennes ou de la Deutsche Bank, celui des prêts étudiants aux États-Unis, le défaut de la Grèce, qui seraient une redite en pire de la crise de 2008 dite des subprimes, et que les nouveaux terroristes qui vont affluer cet été sur nos côtes seront empêchés d’ajouter à nos malheurs.

Même si, hélas, je n’y crois pas trop… 

Yves Costa

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...