Le voyage de Trice – Haute Brie

Je vous emmène cette fois en compagnie de mon ami Jean-Pierre en Haute Brie, pas très loin de la capitale française. Nous avons prie le train à la gare de l’Est pour une ballade au bord du Grand Morin.

CRECY LA CHAPELLE

Crécy La Chapelle est une ville fortifiée, dès la fin du XIIe Siècle, autour d’une forteresse antérieure élevée sur les bords du Grand Morin. La ville s’agrandira au XIIIe Siècle. Les commerçants habitent la place-forte, mais connaissent parfaitement les richesses du Pays Créçois qui les environnent :

  • La forêt  de Crécy, qui donne grumes, bois d’œuvre et de chauffage
  • Le plateau grand fournisseur de céréale.
  • Les étangs, qui péchés régulièrement livrent carpes et brochets sont mets très fin.
  • Les coteaux riches en vigne qui donnent un vin gris très apprécié et de bonne qualité.

Comme disait si bien Boileau (1636-1711)

« Je consens de bon cœur, pour punir  ma folie, que tous les vins, pour moi, deviennent vins de brie « 

On dénombre pas moins de 19 moulins édifiés sur le Grand Morin ; à grains, et à huiles, les noyers étant fort abondants.

Les Montmorency, premiers barons de France, alliés aux contes de Blois et de Champagne, sont alors les plus puissants vassaux. Hugues de Montmorency, issu de la branche cadette de Montlhery, a hérité de la seigneurie de Crécy par sa mère Isabeau de Corbeil. 

Quelques illustres personnages sont venus à Crécy dont Charles VII et Jeanne d’Arc en août de l’an 1429. Puis en octobre 1781, le duc de Penthièvre, dernier conte de Crécy

Copyright © Little Trice

Copyright © Little Trice

Copyright © Little Trice

 

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
Le voyage de Trice - Haute Brie, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Une réflexion au sujet de « Le voyage de Trice – Haute Brie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *