Le voyage de Trice : le Bas-Poitou

CHÂTEAU DE LA GUIGNARDIERE

Jean III Girard.jpg

Le château a été construit vers 1555 pour le panetier du roi Henri II, Jean Girard « Hault et puissant seigneur de Bazoges, Moricq et la Guignardière ». En 1563, Jean Girard est assassiné et le chantier gigantesque est abandonné.

En 1773, le comte Sylvestre du Chaffault date ses armoiries dans le fronton d’une fenêtre du logis. Après l’arrestation de Louis XVI, le comte royaliste doit émigrer. À son retour d’exil, il a perdu ses enfants, les républicains ont pillé le château, bûché ses armoiries…

Au début du XIXe siècle, le marquis de Saint Denys, passionné d’agronomie et d’élevage, transforme le parc à l’anglaise et le plante d’arbres exotiques… magnolias, grandi-flora, cyprès chauves, zelkowas, sequoia… il installe une station des Haras dans les écuries de la basse-cour. 

Son successeur Henri Luce de Trémont projette de terminer le château mais il se contente… d’en déplacer le perron, au centre du logis sur la façade. Malgré son inachèvement, le château de la Guignardière reste l’une des œuvres majeures de la Renaissance en Bas-Poitou.

© Little Trice

© Little Trice