le voyage de Trice – Le Pays De France

Thumbnail for version as of 21:57, 7 December 2011

Île de France

ERMENONVILLE

Ermenonville est traversée du sud au nord par la Launette, ruisseau prenant sa source au sud de la commune voisine de Ver-Sur-l’Annette. Malgré sa modestie, son rôle est primordial pour le remplissage des pièces d’eau du parc d’Ermenonville : le « Gouffre » et le « Petit étang » au parc Jean-Jacques-Rousseau, la « Grande rivière » au parc nord, et même l’ « étang du Désert » sont alimentés par la Launette.

Histoire

La ville est habitée depuis le néolithique. Au VIIe siècle, elle fait partie des domaines des seigneurs de Chantilly, les Bouteiller.

En 987, à l’époque d’Hugues Capet, le château d’Ermenonville est construit sur la villa d’Irminon, par l’évêque de Senlis. En 1351 Robert de Lorris en fait, l’acquisition. En 1402, Michel de Laillier est seigneur d’Ermenonville et du Vivier les Aubervilliers.

En 1590, Ermenonville appartient à Dominique de Vic, qui la vendra à René Hatte, financier du roi Louis XV, en 1754. Son gendre René-Louis de Girardin en hérite en 1763. Il aménage le parc, qui n’était qu’un marais, en suivant les idées de Jean-Jacques Rousseau dans La Nouvelle Héloïse dont la lecture l’avait fortement marqué.

L’écrivain résidera à Ermenonville les dernières semaines de sa vie et sera inhumé dans l’Île des Peupliers dans un tombeau dessiné par Hubert Robert. En 1794, un décret impose le transfert des cendres de Rousseau au Panthéon.

La présence de Rousseau à Ermenonville attirera des touristes tels que la reine Marie-Antoinette, le roi de Suède Gustave III, Benjamin Franklin, Robespierre, Mirabeau, Danton, Saint-Just, Camille Desmoulins et enfin Napoléon Bonaparte, alors premier consul.

En 1880, le prince Radziwill acquiert Ermenonville. Il fait disparaître la maison de Rousseau ainsi que la tour Gabrielle où Henri IV et Gabrielle d’Estrées avaient l’habitude de se rencontrer. Une grande partie du domaine est, par la suite, achetée par Nélie Jacquemart-André qui en fait don à l’Institut de France en 1902. Le château appartient un temps à Bugatti qui y effectue des recherches mécaniques.

En 1963, Jean Richard, inaugure le premier parc d’attractions à thème français, La Mer de sable, profitant d’une zone où la terre de bruyère retirée pour alimenter le marché parisien a laissé place à une grande étendue sablonneuse, qui lui permet de créer à quelques pas de Paris des décors du far West américain.

 

Copyright © Little Trice

 

Copyright © Little Trice

Les frondaisons des arbres de ce magnifique parc à l’anglaise se reflètent dans les nombreuses pièces d’eau. Jean-Jacques Rousseau qui y séjourna les six dernières semaines de sa vie ?

Il y mourut en 1778 et fut inhumé sur l’Île des Peupliers. On y voit toujours son tombeau, devenu cénotaphe depuis que « sa dépouille » a été transférée au Panthéon en 1794.

Copyright © Little Trice

 

Copyright © Little Trice

GD Star Rating
loading...
GD Star Rating
loading...
le voyage de Trice - Le Pays De France, 10.0 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *