Les voiles de la liberté (9)

À l’origine, il avait été conçu pour la pêche hauturière aux harengs.
Abandonné en 1944, il est condamné à disparaître.

En 1989, l’armateur Néerlandais Jaap Van Der Rest renfloue l’épave et le grée en ketch à deux-mâts.

Il fut utilisé comme navire-école.

En 2001, un mât supplémentaire lui restitue sa ligne de goélette.

Possédant 10 cabines, il est conçu pour des croisières en haute-mer

LOTH LORIËN

Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas

Équipage : 4 marins

Longueur : 48 m

Maître-beau : 6 m

Tirant d’eau : 3,20 m

Tonnage : 282 t

Les voiles de la liberté – Copyright © Little Trice

 

5 réflexions sur « Les voiles de la liberté (9) »

  1. Merci, je viens cherchais sur ce sujet des éléments.
    Votre article est le plus grand que j’ai découvert à ce jour.
    Cependant, concernant la conclusion êtes-vous sûr en ce qui concerne la source ?

     

Laisser un commentaire